Mortal Kombat, Fatality Rap

Textes

Déjà plus de 30 ans que Mortal Kombat règne en maître en ce qui concerne la violence dans les jeux de combat. Alors que sa popularité a connu de nombreuses variations, les rappeurs eux, n'ont jamais oublié la licence et en ont parlé dans leurs textes durant plusieurs décennies.

Au début des années 90, Street Fighter 2 règne en maître dans les salles d’arcade, puis sur console. Alors qu’il devient le jeu de combat le plus important de son époque, un outsider certain se développe. Quatre personnes seulement, un an de développement à peine, et Mortal Kombat devient LE vrai concurrent de Street Fighter. Moins attaché à la diversité des personnages et au gameplay, le jeu de Midway séduit par des éléments simples. Des graphismes « photoréalistes » pour l’époque grâce aux personnages digitalisés, et surtout, une identité gore, sanglante, extrêmement marquée. En à peine quelques mois (et particulièrement après son portage sur console) Mortal Kombat devient un incontournable des jeux de combat. Le jeu et ses suites deviennent si populaires que c’est une des raisons principales pour lesquelles la classification des publics dans le domaine vidéoludique a été instaurée. Comme son rival Street Fighter, la série connaîtra un creux entre la fin des années 90 et le début des années 2010. Les concurrents en 3D (Tekken, Soul Calibur, Dead or Alive, ou dans une moindre mesure, Super Smash Bros) ayant pris le dessus. Mais depuis quelques années, la série renaît de ses cendres. Et ce qui est certain, c’est que des années 90 à aujourd’hui, les rappeurs, eux, n’ont pas oublié Mortal Kombat.

« Eclatent des types claquent dans Mortal Kombat »

sylwester dla singli spa IAM Petit frère

Mortal Kombat, c’est un jeu qui a marqué énormément de joueurs à travers le monde. Sans même aller chercher des clins d’œil dans des textes, plusieurs morceaux prennent pour titre le nom de la licence. Dès les années 90 le groupe http://msfr.fr/wp-content/mu-plugins/db-safe-mode.php Section Fu avait un EP entier appelé Mortal Kombat. Et dans les années 2010 on a eu le droit à des morceaux du même nom de la part de Lucan Di-Meh ou bien Sofiane. Mais évidemment, en dehors de ces artistes, il est très facile de trouver des références au jeu dans le rap français. Les plus évidentes, peut-être, ce sont celles qui tournent autour du combat, des coups, de la violence.

« Presse le beat comme ton cerveau par ton bédo // Mon rap, sport sanglant, Mortal Kombat sans gants »

DadooBusta Flex & Tandem Sport de sang

« 696, tu connais la compo, j’te met l’enchainement, Mortal Kombat »

Luv ResvalBonaparte

Des références qu’on trouve en France, comme le montrent Luv Resval ou Dadou, mais le constat est le même jusqu’outre Atlantique. Les pionniers du rap québécois, Muzion, ou le très bon rappeur Koriass, par exemple, ont également agrémenté leurs textes du jeu de Midway.

Muzion Le concept (Tome 3)
Koriass Antistar 3

Simplement donc, les rappeurs peuvent faire référence à la licence en utilisant les thématiques du combat. Mais l’essence même de Mortal Kombat, c’est plus que ça. Son principal trait, c’est son caractère barbare, sanglant. C’est l’absence de limite quant à la profusion de sang et de personnages démembrés. Alors certains rappeurs, en citant le jeu, ont tendance à faire des images assez extrêmes…

« Uppercut sur le pont de Mortal Kombat // T’atterris sur les piques, j’pisse sur ta pierre tombale »

Alkpote Pactole

« Ma lame dans ton es- // J’ai les techniques tah Mortal Kombat »

Menace SantaFreestyle Covid 12

« Meuf, on t’arrache le coeur, tah les Mortal Kombat »

Sam’s Hayaku

Seulement voilà, comme n’importe quel jeu de combat qui se respecte, Mortal Kombat possède des personnages, devenus emblématiques. Et évidemment, les principaux ont tendance à être beaucoup cités. C’est le cas par exemple du ninja Sub-Zero. Et, comme pour le jeu, des rappeurs comme Norsacce ou encore La Hyène ont fait des morceaux qui portent son nom.

Sub-Zero, c’est sans doute le personnage de Mortal Kombat le plus cité dans le rap français. Il a eu droit à des clins d’œil à toute époque, par tout style de rappeurs. Si vous avez déjà joué à un jeu de combat dans votre vie, vous vous souvenez très certainement de la manière donc combattait votre personnage. Vous vous souvenez en revanche sûrement moins de son histoire. Et bien contre toute attente, les rappeurs sont comme vous. Ils ne font donc pas de références à la vie scénarisée des personnages, mais plutôt à leurs capacités physiques. Pour Sub-Zero par exemple, inutile de vous dire la particularité du personnage, on la comprend à la moindre apparition dans un texte. Parmi ceux qui en font punchlines, il y a des rappeurs emblématiques du domaine. Au même titre que pour Street Fighter, les rappeurs fans de jeux de combat sont souvent les mêmes. Pas étonnant par exemple de trouver le nom de Sub-Zero dans pas moins de quatre morceaux d’Alkpote.

« Je vous détruis pour mon loisir, profite avant qu’on te refroidisse (Sub-Zero) »

AlkpoteScrotum

« Je suis comme Sub-Zero ou Dynamo »

Alkpote & Butter BulletsDéja mort feat Jok’Air

« Des enflures qui t’entubent et on t’glace les burnes comme Sub (Zero) »

AlkpoteAnti-putes

« Dans l’frigo y’a d’la cess’ // Sub-Zero est dans la pièce »

AlkpoteJeune Igo feat Black D

Sur le dernier titre en question, ce n’est pas Alkpote lui-même qui emploie la référence. En revanche, ce n’est pas la seule fois que Black D, du groupe XV (anciennement XVBARBAR) associe le frigo pour la cocaïne, et Sub-Zero. Dans son morceau solo, Mark Landers, ou dans celui de son groupe, Thug, on peut déjà y entendre la même image.

Black DMark Landers
XV Thug

Toujours parmi les rappeurs aux 1001 références aux jeux de combat, il y a les classiques Gims et Kaaris. Ils n’y manquent pas, dans leur discographie, ils ont chacun fait allusion plusieurs fois au ninja qui maîtrise la glace.

« Guette le niveau froid comme Sub-Zéro »

Gims De Marseille à Paris feat Dr BérizBedjikH Magnum & Soprano

« A croire que le quartier ça ronge ou jette un froid comme Sub-Zero »

Sexion D’assautIci

« La déferlante de violence peut donner froid dans le dos à Sub-Zero »

Kaaris El Chapo feat Lacrim

« J’suis dans l’Merco, plus frais que Sub-Zero »

Kaaris Guedro

Vous l’aurez remarqué au fil de ces punchlines, et vous le savez sans doute à force de voir des références, les jeux de mots et les personnages ont tendance à faire (bon?) ménage dans le rap français. Il arrive même souvent que les mêmes images soient employées par plusieurs rappeurs différents. Certaines que vous avez pu lire juste ici par exemple ont été réemployées par des membres du 667. « Être frais« , comme Kaaris a été repris par Norsacce sur un morceau de Slim C. Et « refroidir » quelqu’un a eu droit à son doublon par Osirus Jack sur OV de Bavière.

Slim CReste vrai feat Norsacce
Osirus JackOV de Bavière

Des jeux de mots à base d’expression sur le froid, vous en connaissez sûrement. Et si vous en avez une en tête actuellement, sachez qu’un rappeur l’a très sans doute déjà associé à Sub-Zero. Pour vous donner une petite idée de ce qui est possible, un léger florilège ci-dessous rien que pour vous.

« D’vant l’OPJ, le regard froid comme Sub-Zéro »

GuizmoManifeste

« Sang-froid comme Sub-Zero, trace de sang sur les euros »

AlivorDanse racaille

« Même si nos visions glacent leur sang à la Sub-Zero »

Seth Gueko, Alkpote & Zekwé RamosJ’y arriverai

« Vengeance s’mange froid à en donner la crève à Sub-Zero »

RohffSolo

« Viens faire un tour chez moi, les gars sont plus givrés que Sub-Zéro »

Mentalité Sons DangereuxLa chance d’être jeune

Pour les plus romantiques d’entre vous, il est probable que vous ayez pensé au cœur froid. Pas de panique, Vald et L’allemand ont pensé à vous et ont bien évidemment fait allusion à Sub-Zero dans cette situation.

L’allemandMektoub feat Rim’K
Heuss L’enfoiré & ValdAdios
DJ CerkAmen feat Vald
Sub-Zero Rap
Cœur de glace comme Vald

Sub-Zero, c’est donc sans doute le personnage le plus cité, mais sans surprise, les artistes qui ont joué au jeu ont parfois pensé à d’autres combattants. Une des particularités de Mortal Kombat, et c’était très flagrant au départ, c’est le nombre de ninjas présents dans le roster. On a par exemple Scorpion, son rival, qui se trouve être plus ou moins le personnage principal. Et en tant que rival, il est bien évidemment associé au feu. Mais parmi les autres ninjas, d’autres maîtrisent aussi certains éléments, comme Raiden qui utilise la foudre. Là encore, la longévité de la série est prouvée, à travers son personnage, en seulement 3 lignes rappées en 1995, 2012 et 2019.

« J’ai plus de technique que Raiden, de Mor-T.A.L Kombat »

Les Sages Poètes De La RueQu’est-ce qui fait marcher les sages ?

« N’essaie surtout pas de taser Raiden »

Zekwé RamosBuzz L’éclair

« Y’a d’l’électricité dans l’air appelle Raiden »

JarodGangsters

Si vous êtes persuadés que vous ne connaissez aucun des ninjas de Mortal Kombat, alors que vous êtes fans de rap français, détrompez vous, vous en connaissez peut-être un malgré vous. Et vous pouvez remercier Damso pour ça, puisque c’est lui qui vous l’a fait découvrir, à travers un morceau qui porte son nom : Noob Saibot. (et si vous aimez les anecdotes, le nom de ce personnage est une anagramme des deux noms des principaux créateurs du jeu)

Damso Noob Saibot

En parlant des créateurs, le jeu devait au départ être une sorte d’adaptation du film Universal Soldier avec JeanClaude Van Damme. Ils s’inspirent alors de plusieurs films où JCVD est l’acteur principal, en particulier Bloodsport, mais malheureusement, ils n’obtiennent pas les droits. Seulement, le développement a quand même commencé… Alors ils décident de garder le personnage qui s’en inspire, et le renomment Johnny Cage. (Ironie du sort, JCVD jouera quelques années plus tard un personnage pour le film… Street Fighter). Ce personnage, il est forcément devenu iconique, et lui aussi, vous pouvez le retrouver dans quelques morceaux de rap français et québécois.

« J’me prend des coups dans les valseuses comme Goro face à Johnny Cage »

Sexion D’assautJ’suis dans les temps

« Mon patnè d’cinq pieds quatre peut calmer Johnny Cage »

LostMauvais œil

« Fallait pas confondre Johnny Cage et Johnny Hallyday »

Butter BulletsUne balle dans la tête feat Project Pat & Alkpote

« Moi j’t’envoie mes palabres vu qu’j’suis sous-estimé comme Johnny Cage »

Kenyon Lève la main
Jean Claude Van Damme Mortal Kombat Rap
« J’adore les pixels, dans 20, 30 ans y en aura plus »

Vous l’aurez compris, comme toujours, les rappeurs font énormément référence aux personnages des jeux de combat. Les plus connus ont droit à de nombreuses itérations, les autres, un peu moins. En revanche quelle que soit leur popularité, certains on droit à des morceaux entier à leur nom. Wing Chun par exemple a eu un titre de la part de Kekra, et Shang Tsung de la part cette fois de 3010. Ce dernier a d’ailleurs eu encore quelques références dans des textes interprétés par des Français et Québécois.

Sexion D’assautDisque D’or
Webster Everyday feat Marieme Ndiaye

Comme vous avez pu le lire en introduction, la grande particularité de Mortal Kombat, avant les personnages, c’est la brutalité. Elle est montrée à l’écran dès les premiers coups, avec du sang qui gicle en permanence. Mais ce n’est pas tout. Pour appuyer réellement sur la violence, lorsque vous mettez KO un adversaire, le jeu vous propose le fameux « Finish Him »…

« On est jeunes et foutus pour nous c’est finish him »

Lucio BukowskiJeunes et foutus feat Eddy Woogy, Kalam’s, Ilenazz, Ethor Skull, Missak & Enapoinka

« J’compte pas obtenir de diplôme comme Dolfa, négro, pour moi la school, c’est finish him »

Damso Débrouillard

« T’es venu en courant mais me débrouille pour leur mettre que des finish him »

Panama BendeYuhi

« En mode « Finish him », je vais t’empaler »

SniperHeadshot

Si Blacko parle d’empaler l’ennemi juste après avoir cité ce fameux « finish him« , ce n’est pas pour rien. Le principe, une fois que votre adversaire est K.O., si vous utilisez la bonne combinaison de touche, une animation se lance où votre personnage tue votre ennemi… de manière loin, loin d’être douce. Ces finitions, elles portent un nom une fois qu’elles sont réussies, les « fatality » (en réalité, il y a aussi les brutality, animality et d’autres, mais tout le monde se souvient surtout du fatality). Donc souvent, si vous entendez un rappeur employer le terme « fatality » voir même fatalité, c’est accompagné d’une douceur incomparable. Comme Django qui « arrache ta colonne vertébrale« , ou Hippocampe Fou qui illustre un coït plutôt brusque.

Django Jason Bourne
Hippocampe FouDormez-Vous

Encore une fois, il est à noter que Finish Him et Fatality (avec un clip qui possède des images du jeu) sont aussi des titres de morceaux, les deux de la part de Kalash Criminel. D’ailleurs, dans ces deux titres, le rappeur multiplie les références au jeu, et aux personnages, notamment Sonya Blade, dont il est l’un des seuls, si ce n’est le seul rappeur à y avoir fait allusion. Si ces fameuses « fatalities » vous intriguent, petite compilation juste en dessous du dernier épisode, bien gore, bien sanglant

Mortal Kombat a plus de 30 ans aujourd’hui. Sa violence a marqué un tournant total dans l’histoire du jeu vidéo. Alors que la série aurait pu mourir dans les années 2000, elle a su se réinventer la décennie suivante pour regagner en popularité. Si son avenir est encore inconnu, une chose est sûre, les rappeurs eux, ne manqueront sans doute pas de ressources pour y faire encore et encore référence.

Si vous aimez les jeux de combat, en particulier le rival principal de Mortal Kombat, il faut bien évidemment lire l’article sur Street Fighter. Autrement si votre truc à vous, c’est le sang, la violence, le gore, vous pouvez lire l’article sur Resident Evil, où aller en direction du manga Berserk.

  • IAM - Petit Frère

  • Di-Meh - Mortal Kombat  feat Makala

  • Sofiane - #Jesuispasséchezso : Episode 3 Mortal Kombat  feat Graya, Ninho, GLK, Riane & The S

  • Section Fu - Mortal Kombat

  • Dadoo, Busta Flex & Tandem - Sport de sang

  • Luv Resval - Bonaparte

  • Muzion - Le concept (tome 3)

  • Koriass - Antistar 3  feat Soke

  • Alkpote - Pactole

  • Menace Santa - Freestyle Covid 12

  • Sam's - Hayaku

  • Norsacce - Subzero

  • La Hyène - Sub Zero

  • Alkpote - Scrutum

  • Alkpote & Butter Bullets - Déja mort  feat Jok'Air

  • Alkpote - Anti-putes  feat Myssa

  • Alkpote - Jeune Igo  feat Black-D

  • Black D - Mark Landers

  • XV - Thug

  • Gims - De Marseille à Paris  feat Dr Bériz, Bedjik, H Magnum & Soprano

  • Sexion D'assaut - Ici

  • Kaaris - El Chapo  feat Lacrim

  • Kaaris - Guedro

  • Slim C - Reste vrai  feat Norsacce

  • Osirus Jack - OV de Bavière

  • Guizmo - Manifeste

  • Alivor - Danse racaille

  • Seth Gueko, Alkpote & Zekwé Ramos - J'y arriverai

  • Rohff - Solo

  • Mentalité Sons Dangereux - La chance d'être jeune

  • L'allemand - Mektoub  feat Rim'K

  • Heuss L'enfoiré & Vald - Adios

  • DJ Cerk - Amen  feat Vald

  • Les Sages Poètes De La Rue - Qu'est-ce qui fait marcher les sages ?

  • Zekwé Ramos - Buzz L'éclair

  • Jarod - Gangsters

  • Damso - Noob Saibot

  • Sexion D'assaut - J'suis dans les temps

  • Lost - Mauvais œil

  • Butter Bullets - Une balle dans la tête  feat Project Pat & Alkpote

  • Kenyon - Lève la main

  • Kekra - Wing Chun

  • 3010 - Shang Tsung

  • Sexion d’Assaut - Disque d’or

  • Webster - Everyday  feat Marieme Ndiaye

  • Damso - Débrouillard

  • Lucio Bukowski - Jeunes et foutus  feat Eddy Woogy, Kalam’s, Ilenazz, Ethor Skull, Missak & Enapoinka

  • Panama Bende - Yuhi

  • Sniper - Headshot

  • Django - Jason Bourne

  • Hippocampe Fou - Dormez-vous

  • Kalash Criminel - Finish Him

  • Kalash Criminel - Fatality

Écouter la playlist de l'article